Digital Pharma Review

Discover new trends in digital health!

Géants du numérique à l'assaut de la santé : faut-il s'en inquiéter ?


Les grandes entreprises américaines du numérique, les GAFAM (Google, Apple, Facebook/Meta, Amazon, Microsoft) multiplient les investissements dans le domaine de la santé, que cela soit au niveau de la recherche, de l’organisation des soins hospitaliers, de l’accompagnement des professionnels de santé dans la pratique médicale ou des services patients pour la gestion de la maladie. 

Pour ces acteurs, la santé est devenue un axe stratégique prioritaire, comme l’a rappelé, Tim Cook, président d’Apple : « Nous donnons à chacun la possibilité de gérer sa santé. Et nous n’en sommes qu’au début. Je crois vraiment que, dans le futur, on dira que la contribution la plus importante d’Apple à l’humanité aura été dans la santé ». Tout est dit. 

Oui… 
Des acteurs comme Google, Apple, ou Amazon occupent des positions dominantes dans de nombreux secteurs les rendant plus puissants que de nombreux Etats. La première crainte qui émerge est celle de la gestion des données de santé, dans un but mercantile et publicitaire. La donnée constitue aujourd’hui une « or numérique » convoitée par de nombreux acteurs. Ce qui inévitablement conduit à la multiplication des actions malveillantes et cyber attaques. 
La possibilité pour ces grands acteurs du numérique d’être détenteur de données de santé inquiète aussi bien citoyens qu’autorités publiques : vente de données, ciblage publicitaire, médecine à 2 vitesses, modèles prédictifs… Le Health Data Hub a justement été créé en France pour avoir une juste utilisation des données de santé et éviter des dérives dans leur usages… même si cette plateforme reste hébergée par Microsoft… 
La seconde crainte vient de l’hégémonie que pourrait avoir ces acteurs sur le monde de la santé, bouleversant les écosystèmes existants, monopolisant l’innovation, transformant les organisations voire même modifiant les pratiques médicales et la prise en charge des patients. 
 … et Non ! 
La force de ces géants du numérique, du fait de leur ADN, leur agilité, est de pouvoir créer rapidement des usages auprès d’un grand nombre d’utilisateurs, favorisant le déploiement de solutions numériques pour le suivi et la gestion de sa santé. 
C’est justement cette problématique des usages qui est centrale aujourd’hui dans le déploiement des solutions du numériques santé, que cela soit par les professionnels de santé ou par les patients. Des acteurs comme Apple, Google ou Amazon sont tellement implantés aujourd’hui dans notre quotidien qu’ils sont des « facilitateurs » au déploiement du numérique santé. 
Le succès de ces plateformes repose sur l’expérience utilisateur et le service rendu : pourquoi ne pas laisser mes données si derrière j’obtiens une solution pour améliorer la gestion de ma maladie au quotidien ou tout simplement me soigner ? Aujourd’hui, notamment chez les jeunes générations, le service rendu prime sur la contrepartie de laisser ses données de santé accessibles. 
Au-delà des usages, ces acteurs disposent de moyens considérables pour développer des solutions robustes et adaptées à la pratique médicale ou à la gestion de sa maladie. Cela passe évidemment par des rachats d’acteurs existants (Fitbit par Google, One Medical par Amazon, Beddit par Apple…) et de nombreux investissements en R&D comme le démontre Verily, filiale santé de Google/Alphabet, qui a levé 1 milliard de dollars auprès de sa maison mère pour financer ses recherches et activités dans la médecine de précision (1)

Certes, cette emprise des GAFAM sur le numérique, et désormais le numérique santé, pose de nombreuses questions autour des données de santé, de la souveraineté des plateformes etc… mais n’est-ce pas une opportunité pour vraiment accélérer le déploiement du numérique santé et développer des usages ? 

Rémy Teston
Consultant digital / Expert e-santé – Buzz E-santé


(1) Verily Announces $1 Billion Investment Round to Fund Continued Growth and Shares Changes to Leadership Team – Verily – Septembre 2022