Digital Pharma Review

Discover new trends in digital health!

Metaverse : buzzword ou réelle opportunité en santé ?

Véritable « Buzz word » depuis fin 2021, le métaverse, contraction des termes « meta » (autour) et « verse » (univers) désigne un monde virtuel, immersif où les hommes vivent et interagissent dans un monde qui se superpose au monde réel. Le monde de la santé n’échappe pas à cette tendance avec de premières initiatives lancées principalement autour de la formation des professionnels de santé, de la recherche ou de la prévention. (1)

Un aperçu du marché anglo-saxon

En termes de projection, on imagine un parcours de soin réinventé rythmé d’interactions avec différents professionnels de santé dans des cliniques virtuelles. Parmi les champs d’application du métaverse en santé, on pourrait citer la formation initiale ou continue des professionnels de santé, l’optimisation de la télésanté, l’amélioration de la prise en charge de la santé mentale, la généralisation des jumeaux numériques, le déploiement de cliniques virtuelles, l’essor de programmes de prévention personnalisés, des pharmacies virtuelles...


On peut également se projeter sur de potentiels usages par les industriels de santé comme l’organisation dans le métaverse de RP, symposium, réunion de boards médicaux ou de la promotion produit, des dispositifs de prévention, des communautés de patients...

Des initiatives en santé commencent à émerger comme le premier cours de chirurgie dans le métaverse à l’Université Queen Mary de Londres (2) ou la première réunion de l’Association Narcotiques Anonymes (3). En France la start-up Simango a annoncé en début d’année travailler sur la création du premier hôpital dans le métaverse (4).

Au-delà des perspectives d’utilisation de cette technologie, comme pour tous les champs de l’e-santé, il est important de se concentrer sur l’usage. Or il va falloir convaincre les Français : 62% ne voient pas l’intérêt des mondes virtuels ! (5)

Côté professionnels de santé, après une phase d’expérimentation, on observe un usage croissant de la réalité virtuelle et augmentée, ce qui augure des perspectives optimistes sur le déploiement du métaverse. Il y aura évidemment besoin d’investir sur la formation pour une bonne appropriation de cette technologie.

Autre interrogation : l’utilisation de NFTs pour permettre à chaque patient de gérer l’utilisation de ses données de santé et en garantir la souveraineté.

Amélioration des soins, meilleure prévention, prise en charge optimisée, meilleure coordination des soins, télésanté améliorée, formation...le potentiel du metaverse semble illimité !


Un vaste sujet à suivre dans les prochains mois !

Rémy Teston
Consultant digital / Expert e-santé – Buzz E-santé

1. Digital Health applications in the Metaverse – Rock Health – Février 2022
2. https://fr.techtribune.net/web3/les-etudiants-de-queen-mary-recoivent-leur-premiere-conference-dans-le-metaverse/219772/

3. https://www.ladn.eu/nouveaux-usages/reunion-narcotiques-anonymes-metavers/

4. https://simango.fr/actualites/simango-lance-la-creation-du-1er-hopital-metaverse-pour-la-formation-des-etablissements-de-sante/

5. 13ème édition du Baromètre des Usages Multi-écrans – Iligo – Avril 2022